Archives du blog

Nominations Oscars 2017-1ère partie

C’est à nouveau ce temps de l’année! Le 24 janvier dernier ont été dévoilées les nomitations des 89e Academy Awards et je me penche de nouveau sur les bandes originales. Les films dont les B-O sont en nomination sont Jackie, La La Land, Lion, Moonlight et Passengers. Comme je n’ai pas eu souvent l’occasion d’aller au cinéma dans la dernière année, il n’y a aucune nomination dont j’ai vu le film. Mon avis sera donc basé sur la musique elle-même et aussi sur le genre de film qu’elle accompagne. Par exemple, je sais que La La Land est une comédie musicale et que Passengers est un drame de science-fiction et ça peut jouer sur l’appréciation de la musique. J’ai lu aussi le plus possible sur les films pour avoir une bonne idée de leur histoire et de leur ambiance générale. Alors c’est parti pour les deux premiers films: Jackie et Lion!

 

JACKIE (Mica Levi)

S’il y a un film que je suis déçue de ne pas avoir vu, c’est bien celui-ci, surtout avec tout le bien qu’on en a dit. J’espère bien avoir la chance de la rattraper bientôt. La musique du film que j’ai découverte pour les besoins de cet article m’a donné encore plus l’envie de le voir. Mica Levi a composé pour ce film une trame sonore souvent puissante et lourde en émotion, tout à fait à l’image du film selon ce que j’ai entendu et lu à son propos. Les mélodies ne sont pas envahissantes, il s’agit plutôt d’une ambiance tout en restant très agréable à écouter.

En regardant les titres des différentes pièces, je me suis rendue compte à quel point certains détails dans la musique évoquait parfaitement la scène dans laquelle elle joue. Je me suis fiée seulement aux titres par contre, car je n’ai pas vu le film. Il y a plusieurs exemples; en voici quelques uns. On entend de la caisse claire qui accompagnent les funérailles, une mélodie un peu dérangeante évoquant la folie dans « Lee Harvey Oswald » et des notes plus hautes et plus rapides jouées par une flûte traversière (instrument très rare dans la trame sonore ) qui détonnent un peu avec la mélodie générale dans « Vanité ». La dernière est un peu difficile à décrire, mais ces petites notes de flûte un peu trop joyeuses par rapport au reste de la musique donnent parfaitement l’image d’une personne remplie de vanité malgré la situation dramatique.

Bref, la trame sonore est uniforme, mais pas répétitive ce qui à mon avis en fait sa grande force. J’ai noté aussi que la pièce du générique se distingue très bien des autres, alors que très souvent, on nous présente une compilation ou un rappel des différents thèmes entendus tout au long du film. J’ai beaucoup apprécié ce petit détail.

LION (Dustin O’Halloran et Hauschka)

Un autre film que j’aurais voulu voir, mais la trame sonore ne m’a pas donné le même enthousiasme qu’avec Jackie. Les deux compositeurs nous offrent une musique parfois orchestrale et parfois centrée autour du piano. Remarquez, ce n’est pas étonnant le piano prenne de la place ici puisque que Hauschka (de son vrai nom Volker Bertelmann) est un pianiste et compositeur pour piano. C’est une trame sonore très classique avec un thème mélodique qui revient, parfois de manière tout à fait identique, dans presque toutes les pièces. Certaines d’entre elles sont différentes, un peu plus lourdes et abstraites, sans véritable mélodie et je pense que ce sont celles que je préfère, car je les sens plus émotives. C’est quand même une belle musique qui véhicule beaucoup d’émotion en général sans être trop déprimant. Bref, la mélodie est belle, les arrangements corrects, l’émotion bien présente et, prises séparément, les pièces sont agréable à écouter. Malheureusement, c’est très classique et sans grande surprise. C’est dommage, parce que, comme je l’ai dit, deux ou trois pièces apportent quelque chose de différent et j’en aurais pris bien plus.  Dans le film, peut-être que ça fonctionne à merveille, je ne peux évidemment pas juger. Or écoutée à part et dans son entièreté, cette bande originale est à mon avis dans la moyenne. Je vous encourage tout de même à y prêter oreille, peut-être que vous, vous aller beaucoup l’aimer.

 

Comme toujours, vous êtes invités à partager votre opinion si vous connaissez ces trames sonores.

À la semaine prochaine pour la deuxième partie!

Publicités