Petite hydrographie de notre système solaire

mars

Source: NASA

La grosse nouvelle scientifique des dernières heures est celle de la découverte d’eau liquide très salée sur Mars. La NASA fit cette annonce hier en après-midi, causant un bel enthousiasme dans la communauté scientifique. La possibilité de présence d’eau liquide pourrait, par exemple, grandement faciliter de futurs voyages sur la planète rouge. Cette découverte titille aussi l’imagination, car jusqu’à maintenant, la Terre semblait être le seul endroit où l’eau liquide pouvait couler. Plein d’hypothèses concernant la possibilité de vie sur Mars font alors surface. Or, c’est déjà connu depuis plusieurs années que l’eau existerait ailleurs dans le système solaire. On sait déjà qu’elle existe sous forme de glace ou de vapeur, mais l’eau liquide est aussi une possibilié. Même assez loin de nous.

 

Ganymède. Source: NASA

Ganymède. Source: NASA

Ce sont des lunes de Jupiter et de Saturne qui seraient le plus susceptibles de contenir de l’eau liquide sous une épaisse couche de glace, la plupart du temps. C’est le cas d’Europe, Callisto, Enceladus, Mimas et Ganymède. Dans le cas d’un océan complètement bloqué sous une surface, ce serait très difficile pour la vie d’y évoluer. Seulement Enceladus et Europe seraient soupçonnées de peut-être pouvoir être dans la possibilité d’abriter de la vie. Soyons prudent, car rien ne peut être vérifié pour l’instant. Titan, la lune de Saturne ayant tant fasciné le monde il y a quelques années, pourrait aussi posséder un océan sous sa surface. Il y a aussi Neptune qui possède une lune intéressante. En effet, les scientifiques considèrent la possibilité d’un océan sous la surface de Triton, sans pouvoir le confirmer. Finalement, deux planète naines retiennent aussi notre attention. Pluton pourrait posséder un océan sous sa surface. La mission New Horizon devrait d’ailleurs pouvoir nous permettre d’en savoir un peu plus sur cette hypothèse. Plus près de nous (relativement), Cérès possède une grande quantité d’eau sous forme de glace et une petite partie de cette eau pourrait être liquide. Toutes ces informations sont pour la plupart des suppositions des scientifiques à la suite d’observations. Par contre, pour les 5 premières lunes que j’ai nommées, les indices sont là et sont très forts. Toutefois, rien n’est confirmé à 100%.

L’eau n’est donc pas une exception dans notre système solaire. Par contre, la nouvelle concernant Mars a ceci d’unique: l’endroit où elle été trouvée. Toute cette eau potentielle dont j’ai parlé est sous la surface rocheuse ou glacée des lunes et planètes. Ce serait impossible qu’elle soit présente à la surface en raison des températures et de la pression inospitalières de ces objets célestes. Le fait d’avoir aperçu de l’eau en surface ailleurs que sur la Terre, voilà ce qui est inédit et surprenant. C’est une nouvelle comme celle-là qui nous permet de rêver aux surprises que nous réservent encore notre système solaire et notre univers.

 

Pour une explication pertinente de l’eau sur Mars qui décrit bien ce que c’est concrètement: http://cieletespace.fr/node/19665

Source des informations: NASA

Publicités

Publié le 29 septembre 2015, dans Actualité, Science, et tagué , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :