Archives Mensuelles: juillet 2015

À la recherche de la vie, très loin d’ici

Cette semaine, l’astrophysicien Stephen Hawkin annonçait un énorme projet très ambitieux de détection

Yuri Milner et Stephen Hawking lors de l'annonce du projet lundi à la Royal Society. (source: cieletespace.fr)

Yuri Milner et Stephen Hawking lors de l’annonce du projet lundi à la Royal Society. (source: cieletespace.fr)

d’intelligence extraterrestre. On en a parlé brièvement dans les médias ces derniers jours, mais les articles étaient souvent avares de détails, se concentrant plutôt sur les déclaration du célèbre scientifique. (pour la nouvelle en question, cliquez ici). Voyons donc d’un peu plus près en quoi consiste ce projet.

Le projet complet se nomme Breakthrough Initiatives et présente deux volets: Breakthrough Listen et Breakthrough Message. Ce qui nous intéresse est la première moitié du projet, Breakthrough Listen.

Ce projet multidisciplinaire d’une durée de 10 ans consiste à surveiller un million d’étoiles et 100 galaxies près de chez nous. Pour cela, deux radiotélescopes  et un télescope d’une grande puissance seront utilisés. Selon le site officiel du projet, les instruments utilisés sont 50 fois plus sensible que certains déjà en fonction pour la recherche d’intelligence extraterrestre. Il couvrent aussi une bien plus grande superficie du ciel (10 fois plus) et du spectre radio (5 fois plus). Certains de ces observatoires étaient déjà utilisés pour recherche de l’intelligence extraterrestre, mais le manque d’argent faisait en sorte qu’ils étaient très peu utilisés. Avec ces nouveaux fonds, leurs heures d’observation vont se multiplier.

Le télescope sera mis en fonction surtout pour la recherche de signaux laser. Les instruments utilisés seraient, une fois de plus, parmi les plus puissants existants. Toujours selon le site web, ils peuvent détecter «un laser de 100 watt (l’énergie d’une ampoule domestique normale) à 25 trillions de milles de la Terre.»(breakthroughinitiatives.org/Initiative/1)  On peut alors voir qu’aucune dépense n’a été négligée pour espérer des résultats satisfaisants. En parlant d’argent, cette partie du programme Breakthrough coûtera à elle-seule 100 millions de dollars. Comme nous l’annonçait les médias au début de la semaine, cet argent sera surtout avancé par Yuri Milner, un milliardaire russe qui a aussi été physicien.

Radiotéléscope de l'observatoire de Green Bank qui sera à contribution dans le projet. (source: Wikipedia)

Radiotéléscope de l’observatoire de Green Bank qui sera à contribution dans le projet. (source: Wikipedia)

Un aspect intéressant du projet est que les données seront tout à fait transparentes et ouvertes au public. De plus, les logiciels utilisés pour analyser ces données seront à code source ouvert, ce qui signifie que n’importe qui possédant le matériel nécessaire pourrait analyser lui-même les données fournies par les différentes observations. Il est facile de prévoir que cette base de données sera énorme. Aussi, d’autre télescopes pourront aussi se joindre aux recherches. Cette grande variété d’instruments d’observation est l’une des forces sur laquelle mise Breakthrough Initiatives. Il faut noter que ce n’est pas exceptionnel dans le monde de l’astronomie de faire participer ainsi le public.

Il y aura aussi une association avec SETI@home pour le stockage des données à l’université Berkeley en Californie. Il s’agit d’une branche de SETI (Search for Extra-Terrestrial Intelligence) un programme dont le but est aussi de découvrir une trace de vie extraterrestre intelligente. Ayant vu ses fonds diminuer ces dernières années, SETI ressort tout aussi gagnant de cette association.

L’autre partie du projet, Breakthrough Message, est une compétition pour trouver les meilleurs messages à envoyer à des représentants extraterrestres. Le message doit être représentatif de l’humanité et de la Terre. La compétition est ouverte à tous, mais le site précise qu’il n’existe pour l’instant pas de moyen prévu pour envoyer ces messages.

Avec les découvertes récentes de planètes extrasolaire pouvant potentiellement accueillir de la vie, les astronomes et le grand public d’intéressent de plus en plus à la possibilité d’une vie intelligente vivant très loin de nous. De plus, la technologie actuelle est de plus en plus efficace pour observer et écouter l’univers en quête d’un message que nous pourrions intercepter. En plus d’être scientifique, la question devient philosophique puisqu’elle remet en cause notre existence dans l’univers et un contact avec d’autres connaissances. Comme on peut lire dans une lettre ouverte signée par les collaborateurs au projet et des personnalités l’appuyant:

«Because the biggest questions of our existence are at stake. Are we the Universe’s only child – our thoughts its only thoughts? Or do we have cosmic siblings – an interstellar family of intelligence? As Arthur C. Clarke said, “In either case the idea is quite staggering.”That means the search for life is the ultimate ‘win-win’ endeavor. All we have to do is take part.» (breakthroughinitiatives.org/AreWeAlone)

Reste à savoir maintenant si cette ambitieuse entreprise donnera les fruits tant espérés.

Breakthrough Listen en bref

Ce qu’on cherche:

  • Des signaux radio et laser.

Télescopes:

  • Radiotélescope de 100 mètres de l’Observatoire de Green Bank (Virginie de l’Ouest)
  • Radiotélescope de 64 mètres de l’Observatoire de Parkes (Australie)
  • Automated Planet Finder de l’observatoire de Lick (Californie)
  • Une source relate que le radiotélescope d’Arecibo (Porto-Rico) pourrait aussi être utilisé. Avec une antenne principale d’un diamètre de 305 mètres, il est le plus grand radiotélescope au monde.

Les dirigeants du projet (en bref. Je vous encourage à fouiller plus si vous voulez.)

  • Martin Rees: Professeur à l’Université Cambridge, membre de la Royal Society
  • Pete Worden: Astrophysicien, ancien directeur du Ames Research Center de la NASA (ARC).
  • Frank Drake: Fondateur de SETI, professeur émérite à l’Université de Californie, entre autres. Il est une sommité dans la recherche de vie extraterrestre.
  • Geoffrey Marcy: Professeur d’astronomie, Université de Californie. Il est le découvreur de plusieurs planètes extrasolaires.
  • Ann Druyan: Journaliste, écrivaine et vulgarisatrice scientifique. Directrice et cofondatrice de Cosmos Studios.
  • Dan Werthimer: Cofondateur et scientifique en chef de SETI@home.
  • Andrew Siemion: Directeur du centre de recherche SETI à Berkeley.
  • Avi Loeb: Physicien,  directeur de l’Institute for Theory and Computation à Harvard.
  • Yuri Milner: Mécène et fondateur de Breakthrough Initiatives.

Liens pour en savoir plus:

 

Publicités

Du changement à venir…

J’ai délaissé un peu mon blog ces derniers moi, car je suis en train de me placer professionnellement et ça me prend beaucoup de mon temps libre. Je prépare aussi plusieurs modifications au blog ce qui demande aussi pas mal de temps. Il va changer quelque peu d’apparence ces prochains jours en commençant par la bannière. J’ai maintenant une toute nouvelle en-tête personnalisée dessinée par l’illustratrice Flavie Messier Saint-Jacques! Il y a dans cette bannière un petit clin d’œil au personnage de bande dessinée Seccotine, une journaliste qui m’a inspirée lorsque j’étais jeune. À bientôt pour de tous nouveaux articles tous frais!