Archives Mensuelles: juin 2014

Voyage dans le monde du cosplay 3: en quoi se déguise-t-on?

La réponse courte à cette question est: en tout et n’importe quoi. La version longue élabore un peu plus le sujet. Au fil de mes recherche sur la costumade, je me suis aperçue qu’il n’y avait pas de limites quant au sujet de notre costume. Pour le néophyte qui veut en connaître plus, voici quelques catégories de déguisements.

 

Cosplay très précis de Madoka Magica, une série animée japonaise.

Cosplays très fidèles de Madoka Magica, une série animée japonaise.

Représenter fidèlement un personnage

Le costume porté est presque identique dans la mesure du possible au personnage souhaité. Ce personnage peut venir d’horizons très variés: mangas, bande dessinée, super héros, films, jeux vidéos, dessins animés et même musique. J’ai en effet vu lors d’une émission spécialisée sur le sujet des participants déguisés en membres du groupe Kiss. Ces origines variées font que le même personnage peut avoir différents aspects. Par exemple, on peut se déguiser en Joker (Batman) comme dans la série des années 1960, le film de 1989, la série animée des années 1990, le film de 2008 ou bien les différentes versions des bandes dessinées. Les possibilités sont infinies!

 

Adaptations de costume

Personnages de Disney version zombies  source

Personnages de Disney version zombies source

Trouvé le sujet de son déguisement n’est pas tout; il est aussi possible de l’adapter. Dans le cas par exemple de costumes adaptés de personnages animés, on peut choisir de le faire très « cartoony » avec le maquillage et les accessoires appropriés, ou de manière plus réaliste. Un bon exemple d’adaptation est un cosplay de My Litle Pony, un dessin animé pour enfants étonnamment très populaire chez certains adultes, y compris en cosplay. Or, c’est très difficile de se costumer en cheval, alors souvent quelques élément sont gardés (oreilles, couleurs, ailes, corne de licorne, etc), mais le reste est adapté pour convenir à un humain.

Crossplay de Super Mario.  Source )

Crossplay de Super Mario. Source )

On peut aussi faire du crossplay ce qui signifie changer le genre du personnage. Par exemple, faire une version féminine d’Aquaman. C’est surtout dans ce sens qu’on voit le crossplay d’ailleurs, la version masculine d’un personnage féminin est plus rare.

On peut aussi changer le style du personnage. Par exemple, en faire une version zombie ou steampunk.

Les possibilités d’adaptation sont aussi vastes que les possibilités de costumes elles-mêmes. Celles que j’ai nommées ne sont quelques exemples.

 

Personnage inventé (original character)

Finalement, on peut tout simplement inventer un personnage. Le personnage peut provenir d’un univers déjà existant (par exemple, un Jedi non-identifié) ou bien d’un univers complètement original. La plupart du temps, les personnages originaux seront inspirés de la science fiction, du fantasy ou de l’horreur. Ce sont souvent des zombies, des extra-terrestres, des robots, des guerriers, des elfes, etc.

En réalité, la costumade ne connait pas de limites. Il est même possible de se déguiser en des choses abstraites comme des sites web (oui, je l’ai déjà vu!). Si on a de l’imagination, tout est possible! L’important, c’est de faire quelque chose qu’on aime et de ne pas oublier qu’il faudra traîner le costume et ses accessoires pendant toute une journée.

La prochaine fois, nous verrons qui participe à ces événements.

 

Suivi de mon costume

J’ai reçu ma perruque de cheveux bleus et fait un autre nœud. D’autres pièces sont aussi prêtes pour la couture. Bientôt, nous parlerons de la fabrication d’un costume en tant que tel.

DSC03296DSC03294DSC03295

 

Publicités