Les jeux olympiques d’hiver 5

Saint-Moritz 1948

Après une pause forcée de 12 ans en raison de la seconde guerre mondiale, les jeux olympiques d’hiver StMoritz1948reviennent finalement pour la deuxième fois à Saint-Moritz. En raison de l’issue de la guerre, l’Allemagne et le Japon ne furent pas autorisés à y participer. Cette interdiction ne se répétera pas. Ces jeux, nommés « les jeux du renouveau », ont été organisés avec peu de moyens, l’Europe d’après-guerre étant exsangue. Le choix de Saint-Moritz n’est d’ailleurs pas anodin. En plus d’avoir déjà les équipements, la Suisse est un terrain neutre n’ayant pas participé à la guerre, ce qui simplifiait beaucoup de choses. Malgré tout, ils furent un succès et 28 pays y participèrent. Pour des raisons que j’ignore, mes différentes sources (pourtant plutôt fiables) ne s’entendent pas sur le nombre d’athlètes participants allant de 679 à 878 en passant par 730. Faites votre choix!

Pour la première fois, la répartition des médailles est assez équitable. Il n’y a pas de nation qui domine le classement comme dans les années précédentes. En fait, trois pays pays remportent 10 médailles (Norvège, Suède et Suisse). La France commence aussi tranquillement à  se tailler une place chez les champions avec cinq médailles dont deux d’or.

La skieuse américaine Gretchen Frazer. (source olympic.org)

La skieuse américaine Gretchen Frazer. (source olympic.org)

Un événement

Comme l’année précédente, il y a de petits scandales au hockey. En fait, le tournoi olympique a bien failli ne jamais avoir lieu. La raison est à la fois simple et complexe. Les États-Unis ont envoyé deux équipes de hockey. L’une représentée par l’Amateur Athletic Union (AAU) et l’United States Olympic Committee (USOC) et l’autre était représentée par l’Amateur Hockey Association (AHA). Le problème était que la AHA autorisait les joueurs professionnels dans l’équipe alors que les équipe olympiques, à l’époque, ne devaient être composées que d’amateurs. Il n’y a rien qui ne s’est réglé avant l’ouverture même du tournoi ce qui a créé de nombreuses tensions entre les organisateurs olympiques, les associations de hockey, etc… Bref personne ne s’entendait jusqu’à un point où la Ligue Internationale de Hockey sur Glace, qui s’occupait d’approuver la participation des différentes équipes aux jeux olympiques, a menacé de se retirer et ainsi annuler le tournoi. Finalement, l’équipe de la AHA fut autorisée à jouer, mais elle ne sera pas dans le classement officiel et ne ne sera pas autorisée à gagner de médaille.

Le Canada

La délégation canadienne à Saint-Moritz compte 28 sportifs et remporte trois médailles. En plus de retrouver l’or au hockey, le Canada brille aussi au patinage artistique. Barbara Ann Scott,19 ans,remporte en effet l’or et devance de loin ses adversaires après une prestation qui a grandement séduit les juges. Ce sera ses seuls jeux puisqu’elle deviendra professionnelle après. C’était la première fois qu’un athlète nord-Américain remportait une médaille dans cette discipline. La troisième médaille canadienne sera aussi au patinage artistique, mais en couple cette fois-ci, avec le bronze.

Vous savez quoi faire pour voir plein de photos: http://www.olympic.org/photos/st-moritz-1948

Publicités

Publié le 4 février 2014, dans Actualité, histoire, Jeux Olympiques, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :