Les jeux olympiques d’hiver 3

Lake Placid 1932

1932_Lake_PlacidPour ces troisièmes jeux, on change de continent et de chaîne de montagne par la même occasion. Les premiers jeux sur le sol des États-Unis sont assez particuliers surtout compte tenu du climat économique de l’époque, mais nous y reviendrons. À 19 ans, Sonja Henie est encore championne en patinage artistique pour la troisième année de suite avec des pirouettes impressionnantes et inédites. Les Américains commencent par contre à s’imposer et prennent la tête du classement avec 12 médailles devançant les scandinaves qui n’ont plus le monopole des jeux d’hiver apparemment. Parmi les sport intéressants en démonstration en 1932, la course de traîneaux à chien et le patinage de vitesse féminin. Malheureusement, cette épreuve ne reviendra pas avant de nombreuses années. 

Un événement

Comme quatre ans auparavant, le climat n’était pas du côté des olympiens avec du temps anormalement doux et très peu de neige. Plusieurs épreuves ont dû être reportées. Mais ce qui marque ces jeux, c’est évidemment la grande dépression. En pleine crise économique, les États-Unis ont eut bien du mal à terminer à terme l’organisation des jeux. Les coûts ce sont avérés beaucoup plus élevés que prévus et la vente de billets n’a pas parvenu à les compenser. C’était difficile de lever des fonds, d’autant plus que Lake Placid est une toute petite ville de moins de 4000 habitants. Le président du comité organisateur Godfrey Dewey a même offert un terrain appartenant à sa famille pour limiter les coûts des installations. Le reste du monde étant aussi en difficultés économiques, de nombreux pays hésitent à envoyer des athlètes. Tout est mis en œuvre pour les aider à entrer aux États-Unis : une réduction sur le prix du voyage en bateau, la suppression de la taxe pour les visas et les passeports… certaines équipes se verront même offrir le voyage. En effet, c’est le gouvernement fédéral qui a financé le voyage de l’équipe de hockey allemande. Malgré tous ces efforts, de nombreux pays n’ont envoyé aucun athlètes aux jeux cette année-là et seulement 252 olympiens de 17 pays y ont participé. Pour donner un exemple, la Grande-Bretagne n’a envoyé que quatre athlètes.

SAAGB024_HD

Le Canada

Pour la première fois, le Canada gagne plus qu’une médaille à ces jeux. En plus de l’or au Hockey, les athlètes canadiens ont remporté l’argent en patinage de vitesse 1500 m et le bronze en patinage artistique masculin et dans quatre autres épreuves de patinage de vitesse. Autrement dit, notre force était dans les patins. Par contre, notre victoire au hockey était beaucoup moins flamboyante qu’aux jeux précédents puisqu’il n’y avait que quatre équipes en compétition! En plus du Canada, il y avait les États-Unis, l’Allemagne et la Pologne. Ne pas remporter de médaille aurait été extrêmement décevant. La délégation Canadienne grandi de plus en plus et 42 athlètes se rendent à Lake Placid pour ces jeux. 

Pour d’autres photos et pour voir comment c’était spécial un bobsleigh dans ce temps-là: http://www.olympic.org/photos/lake-placid-1932

Publicités

Publié le 29 janvier 2014, dans Actualité, histoire, Jeux Olympiques, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Super les articles sur les Jeux! Bravo pour la recherche! 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :